Imprimerie-comestible

Tout savoir sur l'imprimerie comestible

Myriam Lafond Informations, Outils 59 Comments

Imprimer des images pour pouvoir les manger O_o ?!?!

Wow, mais quelle bonne idée. Dans le domaine des gâteaux, l’imagerie comestible existe depuis plusieurs années. Autrefois,, on retrouvait ce genre d’images surtout sur du glaçage dans des commerces de gâteaux ou chez IGA. De nos jours, tout le monde peut les utiliser, car on peut se procurer sa propre imprimante pour les faires. C’est selon moi, un investissement, car le matériel nécessaire est tout de même dispendieux.

Tu auras premièrement besoin de l’imprimante elle-même. Dans le domaine de l’imprimerie comestible, le choix de modèles est varié, mais ici au Québec deux marques ont fait leurs preuves : Epson et Canon. Attention, par contre, ce ne sont pas tous les modèles d’imprimantes qui sont compatibles avec l’encre comestible. Bien entendu ta vieille Canon qui prend la poussière au sous-sol, même compatible ne peut être utilisée. Tu devras t’assurer d’en avoir une 100% neuve qui sera dédiée seulement à ton encre comestible. Ne JAMAIS installer des cartouches d’encre non comestible dans l’imprimante. Le meilleur moyen de savoir quelles imprimantes acceptent les cartouches de colorant alimentaire est d’aller faire un tour sur les différents sites web des entreprises qui vendent de l’encre comestible pour connaitre les modèles compatibles.

Pour ma part, après plusieurs lectures sur différents groupes, j’ai opté pour une Canon, car la tête d’impression est amovible donc en cas de pépins, on peut la retirer pour la nettoyer ou la changer pour une neuve. Je vois déjà tes gros yeux en lisant PÉPINS, je t’expliquerai tout ça plus loin.
Le modèle que j’ai est la Canon MX922. Je l’ai acheté chez La Source. Elle vaut environ 199$, mais elle est souvent en rabais à 70-100$. N’oublie pas que les cartouches incluses dans l’emballage contiennent de l’encre non comestible. Ne les met pas dans l’imprimante, JAMAIS.
Tu peux aussi retrouver des kits tout inclus (encre, papier et imprimante) sur Amazon ou encore sur les sites de vendeur d’encre comestible, mais par expérience, l’achat en « Kit » revient normalement plus cher.

Text

Tu as vérifié que ton modèle est compatible et tu l’as acheté, tu auras alors besoin d’encre. Encore une fois, plusieurs choix s’offrent à toi. Il existe des cartouches pleines prêtes à installer et des cartouches vides que tu peux remplir toi-même. Bien entendu, les cartouches réutilisables sont plus économiques, mais un peu salissantes. Personnellement, le côté Myriam la paresse prend le dessus sur l’économie chaque fois que je suis dûe pour me réapprovisionner en encre. Tu as donc compris que j’achète les cartouches à utilisation unique, mais je dois vraiment me pencher sur le sujet, car je sais que ce serait plus économique, mais surtout écologique.

Pour ce qui est de l’achat de l’encre, moi j’utilise l’ensemble de cartouches 250-251 XL puisqu’elles sont compatibles avec ma Canon Mx922. Je les achète chez ink4cakes.com. Elles coûtent environ 55$ US plus l’expédition et parfois les douanes. Si tu n’es pas pressé et que tu as un peu de budget. Je te conseille d’attendre les spéciaux ou le BOXING DAY, car ils font régulièrement des rabais intéressants. En 2016, j’ai commandé 3 emballages et ça m’a couté environ 155 $ US expédition incluse. Tu peux aussi te procurer l’encre à plein d’autres endroits et même ici au Québec, certaines entreprises en vendent. Avant de faire ton choix, informe-toi sur des groupes et des forums, car il y de la qualité dans tout. Certaines personnes m’ont mentionné que les couleurs varient ou sont plus pâles selon les marques, alors au prix que ça coûte, soit futé(e), avant d’acheter.

Pour ce qui est du papier, il y a vraiment beaucoup de modèles et de compagnies. Personnellement, je n’ai essayé que les feuilles de Icingimages.com et les Lucks.com et je les aime tous les deux, car elles sont différentes. Les Lucks sont très minces tandis que les Icingimages sont plus épaisses et peuvent être décollées si jamais elles sont mal installées. Les feuilles valent environ 50-60$ canadien pour 24 feuilles. Pour ma part, je les achète chez Kitchenjukebox.com. Par contre elle ne les tient pas toujours en boutique. Souvent, nous organisons des groupes de prévente pour partager les frais d’expédition et de douane question de faire un peu d’économie. Alors pour le papier, tu devras faire tes propres tests pour savoir celui que tu préfères.

Une fois que tu seras bien équipé(e) il te faudra te familiariser avec un programme d’édition graphique, car l’impression ne se fait pas sans un peu de connaissances informatiques. Pour ma part, j’ai pris un abonnement au mois (environ 10$) pour avoir le programme Photoshop. Une alternative gratuite que tu peux trouver sur le web se nomme Gimp. Je suis aussi bien chanceuse, car mon frère est tombé dans l’informatique étant jeune comme Obélix dans la potion alors j’ai souvent un coup de pouce. J’ai tout de même appris la base du programme grâce à des vidéos sur YouTube. Tu peux toujours te débrouiller avec des programmes comme Word ou Paint, mais lorsqu’il sera question de montage plus complexe et bien ce sera plus comment dire ??? COMPLEXE !!! Si tu n’es pas à l’aise avec l’informatique, je te conseille d’imprimer sur des feuilles blanches normales avant d’imprimer sur tes feuilles comestibles afin de t’assurer que ton image convient et pour éviter de gaspiller.

Petit point important en ce qui a trait à l’impression, tu ne dois pas laisser tes feuilles en permanence dans l’imprimante, car elles vont sécher et fendre. Tu places simplement une feuille à la fois dans le tiroir de papier quand tu es prête à imprimer. Si tu ne sais pas dans quel sens mettre ta feuille place une feuille blanche dans ton tiroir et fait un x sur le dessus puis imprime ton dessin, tu verras si tu dois mettre le côté comestible vers le bas ou vers le haut (pour la Canon MX922 le côté comestible va vers le bas).

Tout ceci étant dit, donne-toi un temps d’adaptation avant de paniquer et si ça ne fonctionne vraiment pas tu m’écriras, HELP!
Maintenant que tu as ton image, tu peux l’utiliser. Si tu ne l’utilises pas tout de suite, conserve-la à la température de la pièce à l’abri de la lumière pour garder tes couleurs intactes. Elle doit aussi être conservée dans un sac de style Zip Lock hermétique pour éviter qu’elle ne sèche. Lorsque viendra le temps de l’utiliser, si elle semble sèche regarde dans ma liste de trucs et conseils plus bas dans l’article. À la base, comme je te mentionnais, les gens installaient ça sur du glaçage. Comme je ne suis pas la pro du glaçage, car je ne fais que des gâteaux en fondant, mon amie Véronique Mousseau de Rose et Chocolat www.roseetchocolat.com a une super vidéo tutoriel sur YouTube que voici :

Pour appliquer la feuille sur du fondant, tu verras c’est tout de même simple. Certaines personnes préfèrent mettre l’image sur une pièce de fondant séparée plutôt que de la mettre directement sur les gâteaux. Attention, une fois collée c’est impossible de la retirer (tu te souviens que je t’ai parlé de pépins, ne t’inquiète pas je te donnerai des trucs plus loin !!!) Moi je colle parfois directement sur les gâteaux et d’autres fois sur un autre morceau de fondant à part, je crois que j’y vais au feeling. Bon ça ne t’aidera pas beaucoup comme information sur quand utiliser quelle méthode, mais au début je crois qu’il est préférable de coller à part et de l’installer sur ton gâteau par la suite.

Revenons et l’étape de l’installation sur le fondant. Tu dois d’abord humidifier ton fondant pour que ton image colle à celui-ci. Pour ce faire, tu peux utiliser de la vanille claire, de l’essence de citron ou encore un alcool clair comme du rhum ou de la vodka. Le but étant de simplement humidifier, tu peux utiliser un pinceau large et passer délicatement sur ton fondant. ATTENTION, j’ai bien dit HUMIDIFIER, si tu fais un lac ton image décolorera et glissera puis tu devras recommencer. Une fois l’endroit préparé, tu découpes le contour de ton image, tu retires la pellicule de plastique et tu déposes délicatement ton image sur le fondant. Une fois installée, une image comestible sur un gâteau peut être mise au frigo. J’ai aussi testé la congélation d’un gâteau avec une image comestible et tout s’est bien déroulé. Une chose très importante que tu dois prendre en note et ne jamais oublier, suite à la congélation, le gâteau doit passer 24h au réfrigérateur pour éviter le gros contraste de température qui crée de l’humidité.

Voici un court vidéo pour l’installation, c’est une petite pièce, mais le principe est le même que l’image soit grosse ou petite. Tu peux recouper près de l’image ou te laisser un rebord de papier. Certaines personnes vont dire que tu dois installer sur du fondant blanc, mais comme tu vois dans cette vidéo ce n’est pas 100% nécessaire. L’important c’est que ce ne soit pas mouillé, mais plutôt humide, comme ça la couleur du fondant ne passe pas à travers. Fais surtout attention à ton choix de couleur de fondant lorsque ton image contient beaucoup de blanc. Dans ce cas, il se peut que tu vois un peu la couleur sous l’image comme dans le cas du rouge ou du noir. Je te promets un prochain article sur la création complète d’un gâteau avec des images comestibles dès que mes nouvelles caméras seront en fonction.

Tu vois ce n’est pas si sorcier. Tu peux aussi utiliser l’image comestible comme décoration principale ou comme accent. Tu peux reproduire des logos d’entreprise, des vieilles photos, l’imprimerie sur une sacoche ou encore des étiquettes d’aliment. L’usage est infini. Voici quelques exemples :

Sur ce gâteau au thème de MonsterHigh, j’ai utilisé l’image comestible comme base pour mon personnage en 2D. C’est très pratique si on ne veut pas être obligé de confectionner tous les détails du visage.

Text

Même chose pour ce modèle de Elsa qui était très populaire l’an passé.

Text

Évidemment on peut aussi acheter des feuilles dont la surface est prédécoupée,

Text

Ces feuilles prédécoupées servent principalement pour des cupcakes. Habituellement la compagnie offre sur demande des fichiers gabarits de base pour que ton impression arrive directement dans la portion imprimable.
Pour ma part lorsque je fais des cupcakes j’opte plutôt pour un montage maison sur une feuille pleine. Je me suis fait un gabarit qui me permet de découper mes images à l’emporte-pièce.
Si tu es moins habile avec l’informatique, tu peux trouver des montages déjà faits sur internet. Un des sites les plus complets pour ce type de fichier est selon moi Etsy.
Mon amie Véronique Lecours propriétaire de l’entreprise Biscuits Sug’Art se spécialise dans les biscuits et l’impression comestible. Elle a créé à ma demande ce super vidéo de cupcake de Licorne fait à partir d’image comestible.

Sur des cupcakes le résultat est rapide et très facile. Voici quelques un de mes projets faits à l’aide d’images comestibles sur cupcakes.

Text

Text

Text

Text

Comme tu as pu voir, ce type de médium est très versatile et l’utilisation qu’on peut en faire est très variée puisque l’impression comestible ne s’arrête pas à la simplicité d’une feuille sur du fondant à plat.

Voici quelques exemples très intéressants :

Text

Text

Text

Mon amie Caroline Brisson de La fabrik à gâteaux utilise l’impression comestible pour faire de magnifiques fleurs.

Text

Véronique Lecourt de Biscuits Sug’Art  et Karine Lemonnier de Le Monnier du biscuit  offrent une gamme de biscuit avec des impressions comestible que les enfants peuvent colorer eux-mêmes avec des crayons d’encre comestible!

Mon amie Hélène de Cassiopée design enjolive régulièrement ses magnifiques cupcakes géants avec des images comestibles.

Text

On peut l’utiliser pour donner une nouvelle dimension à nos créations comme ces personnages debout que j’installe sur du chocolat à modeler

Text

Text

On peut aussi imprimer sur du « wafer paper » pour créer de jolies décors comme dans les magnifiques créations de Chantal Chabot de Gâteaux et caetera  et Mélanie Lafortune de Mé gâteaux.

Text

Text

Il existe aussi différents papiers dans le domaine pour créer différents effets par exemple une feuille de transfert pour créer des meringues à motifs comme celles dont parle Véronique dans son blogue.

Text

Et même d’autres feuilles plus translucides permettant de faire de pièces en sucre. C’est une idée de génie de Sidney Galpern de Simi Cakes. Elle fait de l’impression sur feuille de transfert qu’elle transforme en soulier d’isomalt.

Text

Comme tu vois, tu n’as qu’à utiliser ton imagination et tu verras qu’on peut être très créatif avec l’impression comestible.
Évidemment, c’est un matériel plus complexe que juste du fondant et j’apprends moi aussi à utiliser ce médium. J’ai aussi fait des erreurs, c’est normal.
Une fois j’ai fait un dinosaure et j’ai collé mon image comestible sure du «gumpaste » que j’ai laissé séché plusieurs jours afin de mettre mon dino debout sur un gâteau. Malheureusement j’avais sous-estimé la fragilité de son cou et il s’est brisé. À court de temps, j’ai roulé une petite épaisseur de chocolat à modeler et j’y ai apposé mon image. Je savais qu’avec une petite épaisseur au froid le chocolat figerait plus rapidement. Et bien depuis ce temps, lorsque je fais des personnages debout, je les mets toujours sur du chocolat à modeler. Prochaine fois que j’en aurai à faire je te filmerai l’installation, tu verras c’est assez simple.

Text

Mes erreurs et mon expérience te seront utiles, car voici une liste en vrac de trucs et conseils.

  • Si tu n’utilises pas souvent ton imprimante, ton encre risque de sécher. Mets-toi un rappel au calendrier chaque lundi pour faire une impression (sur une feuille normale). L’idéal est d’imprimer quelque chose de coloré comme un petit cercle chromatique. Tu peux trouver dans ma boite à outils un PDF parfait pour ça!
  • Si ton encre semble avoir séchée (tes cartouches sont neuves et la couleur ne sort pas, les pépins tu te souviens !!!) tu peux faire tremper tes cartouches (la partie où l’encre sort) dans une assiette qui contient une couche mince de Vodka pour 30 minutes, éponge tes boîtiers de cartouches et remet-les en place. Si cette technique ne fonctionne pas, tu peux retirer la tête d’impression et la faire tremper aussi ou changer la tête (environ 50$)
  • Imprimer toujours sur une feuille normale avant d’utiliser ton papier comestible pour t’assurer que toutes tes couleurs sortent bien et que le format est comme tu l’avais prévu.
  • Si ton impression fait des lignes inhabituelles fais un nettoyage de tête d’impression dans les paramètres de ton imprimante.
  • Si ton papier semble fragile comme s’il avait séché, place ta feuille dans un grand sac de plastique de style Zip Lock avec une tranche de pain sous la pellicule cirée de ta feuille (pas sur ta partie comestible je t’en prie). L’humidité de ton pain devrait ramener la flexibilité à ta feuille.
  • Si jamais tu décides de coller directement ton image sur ton fondant de recouvrement et que la situation se gâche, tu peux toujours réimprimer une nouvelle image que tu colleras sur une pièce de fondant pour par la suite la déposer par-dessus celle que tu auras ratée. Deux, trois décorations autour et quelques roches, feuillages et fleurs plus tard personne n’y verra l’erreur.
  • Conserve tes images dans un sac de plastique hermétique de style Zip Lock et place-les à l’abri de la lumière pour éviter qu’elle ne change de texture et de couleur.
  • Une image comestible colle très bien sur du fondant, mais de coller du fondant sur une section avec une image comestible est très difficile. Si tu dois le faire, utilise des pastilles de chocolat fondu entre les deux.

Assure-toi d’avoir une belle qualité d’image. Voici le meilleur moyen de trouver des images haute résolution.

Text

Text

Text

Text

Text

Text

Text

Je sais que ça fait beaucoup d’informations et je suis convaincue que j’aurais pu t’en parler encore longtemps. Je suis aussi consciente que c’est tout de même dispendieux comme investissement. Lorsqu’on commence, c’est possible de se faire imprimer des images avant d’investir dans tout le matériel.
Personnellement à mes débuts, avant d’avoir ma propre imprimante, j’utilisais les services de Véronique de Biscuit Sug’Art. Elle offre un service d’impression de très bonne qualité, elle possède une banque d’images, de textures et de couleurs très intéressantes. Elle expédie les images par la poste, donc très pratique pour les gens en région qui ont de la difficulté à en trouver dans leur secteur. Pour commander des images chez Véronique, visionne ceci.

On retrouve aussi sur la chaine YouTube de Véronique des tutoriels créatifs et très complets.

J’ai aussi demandé à mes contacts de me faire une liste des endroits qu’ils connaissent qui offrent le service d’impression comestible. Puisque je n’ai pas personnellement fait affaire avec ces endroits, à toi de te faire ta propre opinion de la qualité de leur impression. Dans le domaine, certains endroits impriment à partir de leur ordinateur tandis que d’autres scannent une image papier pour l’imprimer par la suite. Il est important de savoir que ça affecte énormément la qualité du résultat alors prend ceci en considération lorsque tu fais faire tes images.

Terrebonne // Mé Gâteaux à
Terrebonne // Cupcakerie Chocolat Show
Terrebonne // Créations Annie

Repentigny // Douille Décor

St-Eustache // Les Cookiecakes de Patricia
St-Eustache // Fantaisie culinaire

Ste-Anne-des-Plaines // Les petits délices de Nancy
St-Sauveur // Provigo
St-Jérôme // Choco Délice

Québec // Fantaisie culinaire

Montréal // Accessoires rose blanche
Montréal // Vixit
Montréal // Vincent Variété
Ste-Catherine // Créations gourmandes
St-Hubert // Rose et Chocolat

Laval // Roxy’s designs
Laval // Ares
Laval // Pâtisseries Raffin

Gâtineau // Matante Gâteaux
Gâtineau // Artisan du dessert
Gâtineau // Gâteau Neo

St-Hyacinthe // Gâteaux etc.
Sherbrooke // Marie-Délice
Compton (près de Sherbrooke) // Les Fantaisies sucrées
Victoriaville // La patte sucrée
St-Jean-sur-Richelieu // Les entreprises Yolande
La Prairie // Laflamme sucrée
Marieville // Maman Gâteaux
Amos // Créations Choco Vanille
Cowansville // O petit bedon

Plusieurs IGA

Voici de plus, pour toi, une liste d’entreprises que je connais qui vendent des produits en lien avec l’imagerie comestible. A toi de faire tes choix selon tes goûts et ton budget.

Aux-arts-de-la-table.com
Kitchenjukebox.com
Vincentvarietes.com
Flourconfections.com
Amazon.com
Icingimages.com
Kopykake.com
Inkedibles.com
Ink4cakes.com
Ebay.com
Lucks.com

Alors voilà, j’espère que ça répondra à tes questions et que ça t’aidera. Je compléterai les informations avec plusieurs vidéos dès que le temps me le permettra. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me contacter.

A bientôt!

Myriam, ~ Life is good ~

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires 59

  1. Wow Myriam, superbe article très complet.. Tes trucs me seront utiles, même si j’utilise mon imprimante depuis longtemps!!!

    1. Post
      Author
  2. Merci Myriam j’ai un peu moins peur de mon imprimante que je me décidais pas a sortir de la boite. Alors go je vais tenter ma première expérience d’impression.

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  3. Wow…merci, super infos. Ça me donne le goût de m’acheter une imprimante pour pouvoir en faire. Les possibilités sont infini.
    Encore merci pour ton généreux temps. 🙂

    1. Post
      Author
  4. J’adore!!! Je ne laisse pas souvent de commentaire, mais cet article est vraiment bien fait. Si un jour je choisi d’investir dans cet outil, j’aurai de bonnes adresses.
    Merci pour ta grande générosité!!☺

    1. Post
      Author
  5. Wow ! Tu es vraiment trop géniale de nous donner tous ces informations un gros Merci .Moi je me demande si tu n as pas une page pleine à imprimer peut on réutiliser la feuille ?

    1. Post
      Author

      Oui c’est possible MAIS, je le fais seulement si je peux couper la feuille en deux pour te faire une page style 8.5 x 5.5 et tu entres les paramètres de ta nouvelle dimension de feuille avant ton impression. Tu ne veux pas que ton imprimante pense avoir une feuille complète et finalement imprime dans l’imprimante. Moi la majorité du temps je trouve plus facile d’imprimer autre chose que je sais que j’aurai besoin un moment donné pour maximiser ma feuille. Mais éventuellement je vais faire un article plus technique sur l’édition d’image dans Photoshop/Gimp et je vais aussi parler de paramètres avancés d’impression.

  6. Wow ! Super intéressant ! Merci beaucoup pour cette belle leçon c’est grandement apprécié . J’aimerais bien être aussi bonne que toi mais je ne suis qu’une débutante alors j’ai du chemin à faire. J’ai suivie les 4 séries de cours chez Michael avant de te découvrir et je dois dire que je regrette de ne pas t’avoir connue avant. Bravo pour tout se que tu fait et j’irai sûrement complété mes connaissance avec toi . Encore une fois bravo

    1. Post
      Author
    2. Post
      Author
  7. Omg très bien super plein d’information utile pour quand je vais me décider de pluguer mon imprimante comestible acheter récemment merci

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  8. Wow, c’est ultra complet. Merci pour cet article. J’ai justement fait faire une impression comestible aujourd’hui chez Rose et Chocolat. Excellent service de Véronique comme toujours. Et hyper rapide. La première fois qu’on utilise une image comestible, ça fait peur, mais c’est finalement pas si pire 🙂

    1. Post
      Author
  9. Salut … moi quand je colle mon impression sur mon fondant je met de l’eau. .. fine couche humide .. et sa tjs été correct … mais tu en parle pas … est ce que c’est vraiment correct ?!
    Merci bcp
    J’adore tes articles

    1. Post
      Author

      Oui ça peut fonctionne mais l’alcool ou la vanille claire s’évapore tellement rapidement que ça sèche plus vite. Je préfère ne pas proposé l’eau car souvent les gens en mettent trop et ça change la texture de l’image. Si cette technique fonctionne bien pour toi c’est parfait

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  10. Félicitations!! Bel article clair et précis…..merci beaucoup de prendre le temps …..très apprécié et très utile…Bravo!!!!

    1. Post
      Author
  11. Ton article est super intéressant. J’aime les détails et les liens que tu proposes car cela nous fait connaître des entreprises et des personnes. Merci

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  12. Merci Myriam pour ta grande générosité. Tu explique tellement bien. Ton article est très bien expliquer. Moi tu sais j’aib76 ans et j’ai toujours fait les gâteaux de fêtes et pour d’autres occasions. Je les faut avec mon cœur de grand et arrière grand-maman. Mais par contre j’ai appris des trucs avec tes vidéos ce n’est pas parfait mais ils sont pas trop mal. Une imprimante si j’étais plus jeune j’en aurais une mais à mon âge il est un peu tard. Mais je met l’adresse que tu as donner si je veux En commander.Merci encore et tu le sais,tu es mon idole.

    1. Post
      Author

      Super! Pour l’imprimante il n’est jamais trop tard! C’est plus une question de besoin/rentabilité. Si on ne fait pas plus de 5-10 gâteaux par années c’est peut-être dispendieux c’est préférable de faire faire nos images par quelqu’un.

  13. merci beaucoup Myriam , ton aticle est tres instructif meme si jutilise depuis un bon moment deja l’impression comestible 🙂 je viens tout juste de changer d’imprimante pour une comme celle que tu as la canon mx922 vraiment tres abordable en spécial … j’ai une question : ou se procuré une tete dimpression de rechange ? j’ai changer car je ne trouvais pas de tet dimpression et la mienne etait defectueuse …
    merci et continu jadore tout ce que tu fait xxx

    1. Post
      Author
  14. Non mais quel article extraordinaire. Je ne fais même pas de gâteaux mais il est tellement intéressant que je l’ai lu d’un bout à l’autre. Il en faut de la générosité pour partager tout ça… et du temps… et du vocabulaire… et de l’esprit d’entraide. Vraiment Myriam un gros bravo. Tu es une personne unique.

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  15. Wow très complet comme article ! Je vais pouvoir me servir de mon imprimante comme il faut sans avoir peur de l’utiliser. Merci beaucoup de nous partager tes connaissances c’est très apprécier.

    1. Post
      Author
  16. Allô Myriam,

    Bon retour au pays…!
    Wow… merci bcp pour tout ces bons conseils… J’ai La même imprimente que toi et j’ai l’encre ink4 .. ca fait deux impresssions que je fait et je trouve que La couleur noire sort bleuté …! Est-ce que cela t’es arrivé aussi… merci bcp

    1. Post
      Author
  17. Bonjour Myriam,
    Une autre bonne adresse est le site 123refills. Ils ont un site canadien sur lequel ils vendent les produits inkedibles. Il y a souvent des codes coupons qui permettent d’avoir un rabais et le shipping gratuit!

    1. Post
      Author
  18. Wow, quel article fabuleux. Merci pour ta générosité encore une fois. Y’avait un bout que j’hésitais à m’en procurer une car on m’avait découragée, alors que toi, tu viens de me donner le go. La seule question que j’aie, c’est: est-ce que je dois l’utiliser toutes les semaines pour ne pas que tout sèche et que je perdre mon encre. C’est la seule chose qui me fait hésiter. Ton article est super, y’a encore une fois beaucoup de travail et de recherche. Quel professionnalisme de ta part, merci pour tes trucs et conseils. et au plaisir de suivre un autre cours avec toi.

    1. Post
      Author
  19. Wow Myriam , merci pour ce texte je suis presentement a la recherche d’une imprimante comestible et ton texte ma vraiment aider a mon questionnement avant l’achat…. Article vraiment complet 🙂

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  20. Bonjour, Quelqu’un a déjà essayé les cartouches d’encre comestible de chez AliExpress. Ce ne vraiment pas cher mais est-ce que c’est bon?

  21. Bonjour! Je voulais savoir si la technique pour coller une image comestible sur du chocolat à modeler est la même qu’avec le fondant. Est-ce que l’huile du chocolat risque d’altérer l’image ? Une fois collée sur le chocolat, je garde au frigo ou à température pièce? Et pour faire des personnages debout, je met une baguette de bois dans le chocolat? Très beau site en passant! Merci beaucoup!

    1. Post
      Author

      J’utilise les même technique ça ne change pas la texture et je mets un bâton de bois derrière coller avec du chocolat fondu