imaginacake-002

La petite histoire de créations Imaginacake

Myriam Lafond Tranches de vies 27 Comments

 

imaginacake-001

J’ai ouvert officiellement mon entreprise de gâteaux personnalisés au public en 2012, mais je faisais des gâteaux pour mon entourage depuis environ 2 ans.  Ça fait donc 6 ans que j’ai découvert l’univers du fondant.  Pour être honnête, avant, quand j’avais un gout de sucré, j’appelais ma mère pour qu’elle me fasse son fameux gâteau au caramel (je te donnerai cette excellente recette un de ces quatre).  Bref, tout ça pour dire que je n’y connaissais pas grand-chose.

Ceux qui me connaissent vraiment savent que je suis une fille intense, noir ou blanc, mais rarement gris.  Toi, le savais-tu ?  Quand je m’implique dans quelque chose c’est en entier ou pas du tout.

Toute cette aventure a commencé avec mon frère, lui aussi quand il embarque dans quelque chose de nouveau, il est INTENSE.  Il m’avait déjà parlé de fondant, car il écoutait des émissions de « challenge » de gâteaux avec ma belle-sœur et il trouvait ça impressionnant.  Un soir, une amie publie sur son facebook, un gâteau qu’elle a fait avec du fondant maison.  Intriguée, je lui demande sa recette.  La préparation semblait assez simple, des guimauves fondues au micro-ondes, un peu d’eau, de la vanille et du sucre à glacer (je te donnerai aussi cette recette si tu veux essayer).  Je recopie donc le tout et j’envoie ça à mon frère.  En même pas 5 minutes le téléphone sonne : « Viens chez nous en fin de semaine on essaie ça ».

Le samedi suivant, je débarque chez lui avec ma boîte de mélange commercial et mon glaçage d’épicerie (je te l’ai dit, moi et les desserts ce n’était pas la grande amitié).  C’est là qu’il me montre tout ce qu’il a trouvé, il est allé dans une petite boutique de son coin et il a acheté tout ce qu’il faut : rouleau, outils, emporte-pièces d’alphabet, un petit bidule pour faire un effet de couture, du colorant, un lisseur … il en avait pour pas loin de 250$ -300$( INTENSE).  On a donc fait cuire nos gâteaux EN BOÎTE (lui aussi il aime le gâteau au caramel de maman), on a regardé deux-trois vidéos sur Youtube et on s’est lancé.

Après quelques heures de décoration, de rigolade et de niaiseries, voici à quoi ressemblait mon premier gâteau:

gateaux-mimi-013-1024x768

 

Et le sien.

DSC00595

 

Après une nuit blanche ( la première d’une longue série car faire des gâteaux quand tu as des enfants  et une autre job, c’est souvent de soir ou de nuit), la cuisine était un vrai dépotoir, il y avait du sucre à glacer partout, mais on a eu bien du plaisir!  À ce moment, j’étais loin de me douter qu’un jour, j’en ferais mon métier.  Par la suite, il a refait 4-5 gâteaux et moi aussi, mais comme il est toujours très occupé, son 250$ n’a pas été rentabilisé.  Chaque fois qu’il avait un événement nécessitant un gâteau, il m‘appelait tout simplement.  De fil en aiguille, j’ai apporté une création lors de soupers ici et là, puis le bouche-à-oreille a fait le reste.

Voici quelques créations au fil du temps:

IMG_5600 IMG_5602 IMG_5605 IMG_1175 IMG_2671

J’ai fini par kidnapper les outils de mon frère qui dormaient chez lui (les outils, pas mon frère qui dormaient…) et je me suis installée un petit coin bien à moi avec tout ce qu’il faut pour faire des gâteaux.  Évidemment, j’ai acquis de l’expérience et les essais-erreurs m’ont beaucoup fait évoluer.  Au début, j’ai copié tel quel des gâteaux trouvés sur le web, puis j’ai mixé des idées et j’ai fini par avoir l’imagination d’inventer mes propres modèles.  J’ai aussi fait quelques gâteaux de mariage, car j’avais beaucoup de demandes, mais j’ai fini par choisir de me concentrer sur les créations qui me passionnent le plus : sculpture, 3D, figurines et autres projets fous et créatifs.

J’ai aussi découvert pleins d’artistes dans le domaine, de qui je m’inspire (je t’en présenterai quelques-uns dans un billet éventuellement).  J’ai eu la chance de suivre des cours avec certaines de mes idoles, c’est un univers incroyable le monde du gâteau.

Voici quelques créations que j’ai faites durant des formations :

gateaux-formation-006 gateaux-formation-005 gateaux-formation-004 gateaux-formation-003 gateaux-formation-007

Je donne maintenant moi-même des cours, voici quelques créations faites par mes élèves :

gateaux-eleves-001 gateaux-eleves-020 gateaux-eleves-007 gateaux-eleves-005 gateaux-eleves-004

Bâtir une entreprise n’a pas été de tout repos, je faisais des gâteaux tout en travaillant à temps plein comme éducatrice.  Je me couchais souvent tard pour finir mes commandes, mais je ne reviendrais plus en arrière.  J’adore voir la réaction des clients émerveillés devant mes créations, j’aime voir s’allumer une lumière dans les yeux des élèves lorsque je leur transmets mes trucs et conseils.  Le bonheur de lire les commentaires sous les photos que je publie, le plaisir d’être chaque fois plus créative d’une commande à l’autre. Malgré les nuits blanches, le stress, les délais et les attentes, sans oublier la famille, les petits imprévus et les aléas de la vie, la passion est toujours là et je peux enfin m’épanouir dans un métier artistique où je me sens enfin à ma place et comblée.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui on se revoit bientôt!

Myriam, ~Life is good~

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires 27

  1. Merci Myriam, si tu savais a quel point c’est inspirant de te lire! Ton texte arrive au moment parfais dans ma vie.Merci d’être aussi intense,hahaha!

  2. Je crois que je vais adorer te lire. Je me reconnais dans ton histoire un tout petit peu. Je fais des gâteaux pour mes enfants et mon entourage. J’ai la piqure du fondant et dès création 3D. Je vais avoir un plaisir fou à entrer dans ton univers et qui sait cela me donnera peut être la confiance d’abandonner mes mélanges à gateau en boîte et glaçage en pot pour des recettes plus pousser et un petit brin de confiance en moi! Merci super idee ce blogue!

    1. Post
      Author
  3. Tu sais miriam on ne se connait pas mais a cause de toi jai la meme passion mais je men tiens a ma famille hihi j adore tes chefs d oeuvres et qui sais un jour ptetre un cour avec toi ! Merci bcp de partager ta passion Sylvie xx

    1. Post
      Author
  4. Bonjour Myriam j’adore ton blog c’est sur que je suis déjà accro superbe idée continue et félicitations

    1. Post
      Author
  5. Myriam tu es géniale et je suis ton exemple. Je suis à la maison avec 3 filles et je viens d’ouvrir ma petite compagnie à la maison! Merci de m’aider…
    Au prochain cours à Quebec c’est sure que je suis là!!

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  6. Je vie la même chose que toi au départ. Aucun cours, juste de la passion. Pleins d’amis et membres de ma famille me demande de faire des gâteaux pour eux. Depuis 1 mois je réfléchis beaucoup à démarrer ma petite entreprise chez moi. Bien des gens m’encourage et certains me disent que c’est trop compliqué. Je me dis que si je ne fonce pas et bien je n’arriverai à rien. En te lisant, j’ai vu que tout était possible! Alors je fonce!

    1. Post
      Author
  7. Bonjour je suis si contente de tomber sur votre page . Nous partageons la meme passion et notre histoire se ressemble.un peu . En fait j aimerais savoir le processus pour un home business de ce genre dans notre belle province .

    1. Post
      Author
  8. Bonjour, magnifique ton travail. Je suis émerveillé par ton talent mais surtout par ton énergie et ta simplicité. Je touche au fondant depuis un an et me débrouille comme je peux ( un peu comme toi ã tes débuts mais je fais mes gateaux moi même ! )
    J’aimerai beaucoup devenir professionnel mais en France c’est assez compliqué ! Il faudrait que je passe un CAP pâtisserie donc retourner à l’école ce qui n’est pas facile quand tu es maman de 3 mini moi ! Est ce qu’au Canada il faut aussi impérativement un diplôme pour pouvoir vendre ses gateaux ou non ?

    1. Post
      Author

      Merci pour les bons mots ! Ici c’est un permis mais pas de cours en pâtisserie il faut seulement le permis de vente et un cours d’hygiène et salubrité pour gestionnaire d’entreprise j’en parlerai éventuellement comme sujet de blogue

  9. Bonjour Myriam. Je viens de découvrir ton site qui a été mis sur Facebook par une amie. C’est vraiment fascinant de te lire. Est-ce que tu donnes encore des cours? Si oui, j’aimerais avoir une liste des cours offert ainsi que les dates. Je demeure à St-Jérôme.
    Au plaisir de continuer à te lire.

    1. Post
      Author
  10. Bonsoir Myriam ton intro ma bcp toucher j’admire ton courage et ta détermination je suis aussi maman et passionnée de cuisine et gateaux te lire me donne du courage pour peut être avancer un peut plus vers ma passion merci On a tous besoin d’étendre des belle histoire comme la tienne dans cette vie de fou pour garder un peut de rêve dans nos cœur vrm chapeau à toi

    1. Post
      Author
  11. Bonjour myriam, wow quel beau blog. Je me suis lancé pour faire les gateaux de fêtes de mes poulettes. J’aimerais savoir lorsque mon gateau est recouvert de creme au beurre dois-je le mettre au frigo ou pas ? Car. Je me dis que ma creme au beurre va durcir ? Si je le laisse sur le comptoir, combien de temps? Je veux faire un drip cake pour samedi;) merci !! Et je vois que tu mélange pépittes de chocolat et crème ? Creme a cuisson ou normal? Quels sont les quantité? Un énorme merci pour tout

    1. Post
      Author
    2. Post
      Author

      Moi je mets toujours mes gâteaux au frigo entre les étapes. La crème c’est 35% à fouetté et les quantités c’est environ 50-50